Diffusion du café en occident

Diffusion en Occident

Au milieu du 16e siècle, le café part de Turquie à la conquête de l'Europe. Grâce aux récits des explorateurs et aux produits exotiques qu'ils rapportent, l'Europe de la Renaissance s'initie au " vin d'Arabie ". Le premier européen qui décrit précisément le café est le directeur du Jardin des Plantes de Padoue, le docteur Prosper Alpin qui publie en 1592 Plantes d'Egypte. Il conseille une décoction de café pour lutter contre la " froideur " de l'estomac et toutes sortes troubles digestifs : engorgement du foie ou de la rate, constipation, douleurs diverses ; censé " nettoyer " les organes internes, ce mystérieux caoua était aussi considéré comme souverain dans les cas d'inflammation de la matrice. La même année, le Hollandais Cornélius Bonte Koe, médecin à la cour de Berlin, établit la liste des indications thérapeutiques du café que l'on appelle caova et que l'on ne trouve que chez certains apothicaires. Pietro Della Valle, vénitien qui voyagea longuement en Orient au début du 17e siècle, écrit en 1614 : " Les Turcs ont une boisson de couleur noire qui rafraîchit quand on la boit l'été et réchauffe en hiver : elle est pourtant toujours la même et se boit chaude, à petite gorgées, en dehors des repas, pour le plaisir de la compagnie et de la conversation. Pour la préparer, il faut un bon feu et une multitude de petits gobelets remplis de cette denrée ; des hommes sont là qui ne font rien d'autre que servir les gobelets à toute l'assistance et distribuer des pépins de courge, pour aider à passer le temps. "

 

C'est à Venise que le café fait sa première apparition en 1604. Jusqu'au 17e siècle, le café n'est, on l'a vu qu'une curiosité réservée à l'entourage des quelques voyageurs qui en rapportent d'Orient. Dans la première moitié du 17e siècle, la boisson est connue à Marseille sans qu'il y ait de transactions sur les grains de café. Puis, la consommation s'étend à l'Italie, la France, l'Angleterre et l'Allemagne. En 1644, un navire d'Alexandrie débarque sa marchandise à Marseille où s'ouvre, 10 ans plus tard, le premier café public. Vers 1669, le sultan ottoman Mehmed IV envoie un ambassadeur de l'empire ottoman à Paris, Soliman Aga, qui reçoit dans une débauche de luxe et propose du café à ses hôtes et la boisson conquiert la cour. Tout le monde semble conquis par le café, que l'on trouve au début amer, mais que l'on apprécie avec un morceau de sucre. Tout le monde, sauf Louis XIV qui préfère le chocolat. Cependant en 1713, le roi confie à Antoine de Jussieu, conservateur du Jardin des Plantes à Paris, quatre caféiers offerts par le bourgmestre d'Amsterdam en gage de paix, lors de la signature du traité d'Utrecht entre les deux pays.

 

Lorsque Soliman quitte Paris, il laisse derrière lui le souvenir d'une hospitalité raffinée et le goût de cette étrange boisson orientale. Désormais, les sacs de café arriveront toujours plus nombreux à Marseille, dans les cales des vaisseaux en provenance d'Orient.

 

Il faut pourtant encore bien des années pour que l'usage du café s'étende à des couches, plus larges de la population. Divers conflits d'intérêt en freinent la diffusion : les producteurs de vin, par exemple, ne voient pas d'un bon œil l'arrivée de ce concurrent. De plus, des rumeurs circulent à propos des effets néfastes du café sur la santé, et tout particulièrement sur la virilité. Cette fâcheuse réputation, propagée par certains médecins de l'époque, en particulier en France, devait poursuivre longtemps le café, et à travers toute l'Europe.

 

Le roi Louis XV a une passion du café qui le pousse jusqu'à cultiver à Versailles des caféiers en serre. Il cueille et torréfie lui-même les fèves puis les passe au moulin. Son plus grand plaisir est d'apparaître au salon, cafetière à la main, pour servir ses intimes. Rappelons que lorsque Madame du Barry s'écrit un jour : " Hé ! la France, ton café fout le camp !... " elle ne s'adresse pas au roi mais bien à un valet appelé La France !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×